DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Barça se relâche, le PSG se reprend


the corner

Le Barça se relâche, le PSG se reprend

Cinzia Rizzi : Bienvenue dans The Corner. Aujourd’hui, nous parlons de destins croisés, ceux du Barça et du Paris Saint-Germain qui faisaient leur retour sur les terrains de leurs championnats respectifs, après s‘être affronté lors d’un match épique qui a vu les Blaugranas priver les Parisiens d’un quart de finale de Ligue des champions qui semblait leur tendre les bras. Si le Barça s’est peut-être montré un peu trop confiant à La Corogne, le PSG pouvait amorcer son redressement à Lorient. Une curiosité : les deux matches se sont finis sur le même score, mais avec un résultat opposé.

Difficile pour le Barça de digérer la “remontada”, la remontée, effectuée face au PSG. Après le 6-1 du Camp Nou, les Catalans s’inclinent en Galice sur le score de deux buts à un. Joselu ouvre la marque pour La Corogne, avant l‘égalisation signée Luis Suarez, son 21e but de la saison en Liga. Le Depor l’emporte finalement grâce à une réalisation d’Alejandro Bergantinos à l’entame du dernier quart d’heure. Fin de série donc pour les Blaugranas qui restaient sur 19 matches sans défaite en championnat.

On attendait une réaction du PSG après la fessée reçue en Catalogne, elle a été plutôt timide. Les quadruples champions de France en titre s’imposent péniblement, 2 buts à 1, sur la pelouse de Lorient, la lanterne rouge. Benjamin Jeannot marque contre son camp, puis le jeune milieu de 19 ans Christopher Nkunku double la mise. Les Bretons relancent le suspense à la 69e minute grâce à Michaël Ciani, mais le score en restera là. Au classement, Paris accuse toujours trois points de retard sur Monaco.

Le Real Madrid et Monaco se portent bien

Et maintenant, dans notre rubrique Up & Down, voyons quels ont été les acteurs majeurs des championnats espagnols et français le week-end dernier.

On commence avec le Real Madrid qui reprend les commandes de la Liga avec deux points d’avance sur le Barça et un match en moins. Les protégés de Zinédine Zidane trouvent le chemin des filets pour leur 48e match d’affilée, toutes compétitions confondues, en battant le Betis deux buts à un.

Ils étaient pourtant menés après une incroyable bévue de leur gardien, Keylor Navas. Le portier du Costa Rica, qui aurait pu être expulsé quelques minutes plus tôt, encaisse un but digne de celui d’Arconada sur le coup-franc de Michel Platini en finale de l’Euro 84.

Monaco garde les commandes de la Ligue 1 en venant à bout de Bordeaux 2-1 avec des buts de Kylian Mbappe et Joao Moutinho. Les joueurs de la Principauté se placent dans les meilleures conditions avant de recevoir Manchester City ce mercredi en Ligue des champions.

En revanche, rien ne va plus pour Bastia qui reste sur onze matches sans victoire et sur une sévère défaite 5-0 à Guingamp. Les Corses, qui en ce moment prennent plus de cartons rouges qu’ils ne marquent de buts, sont 19es du classement et donc en position de relégables.

On parie ?

Cette semaine, nous allons savoir quels sont les quatre derniers clubs qui vont se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions, dont le tirage au sort aura lieu vendredi. Si vous voulez déjà connaître les résultats des matches prévus mardi et mercredi, nous allons vous le dire. La semaine dernière, nous avions vu juste avec la victoire 3-1 du Real Madrid sur la pelouse du Napoli. Jouez avec nous et envoyez-nous vos pronostics avec le hashtag #TheCornerScores.

Après l‘élimination du PSG, on prévoit la qualification du dernier club français en lice, l’AS Monaco, aux dépens de Manchester City avec un succès 3-1 au stade Louis-II. Pour la Juventus et l’Atlético Madrid, ce devrait être une simple formalité. Enfin, on s’attend à une prolongation entre Leicester et le FC Séville qui s‘était imposé 2-1 au match aller.

Juventus 3-0 Porto
Leicester 2-1 FC Séville
Atlético Madrid 3-0 Bayer Leverkusen
Monaco 3-1 Manchester City

King Kazu dans la légende

Il a un demi-siècle, mais il le porte bien… Kazuyoshi Miura, plus connu en tant que “King Kazu”, a déjà une longue carrière derrière lui avec 31 ans passés au sein du football professionnel, notamment au Genoa et à Santos. A très précisément 50 ans et 14 jours, un record, le Japonais est encore capable d’inscrire des buts. Il l’a prouvé à l’occasion d’un match de deuxième division entre son équipe de Yokohama et Thespakusatsu Gunma. Un but très important, parce qu’il a donné la victoire à son club et, à titre personnel, lui a permis de rentrer dans la légende.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

the corner

Série A : Dries Mertens mate la Roma