DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Theresa May et Nicola Sturgeon en désaccord sur un référendum en Écosse

Londres et les conservateurs écossais estiment que ce n’est “pas le bon moment” pour organiser un nouveau referendum sur l’indépendance de l‘Écosse.

Vous lisez:

Theresa May et Nicola Sturgeon en désaccord sur un référendum en Écosse

Taille du texte Aa Aa

Londres et les conservateurs écossais estiment que ce n’est “pas le bon moment” pour organiser un nouveau referendum sur l’indépendance de l‘Écosse.

La première ministre écossaise a dit cette semaine qu’elle comptait obtenir l’accord du gouvernement britannique pour organiser une nouvelle consultation au plus tard au printemps 2019.

Nicola Sturgeon estime qu’un refus de Londres serait antidémocratique.

Nicola Sturgeon : “Je crois que les Écossais dans leur majorité, qu’ils votent en faveur ou contre l’indépendance, seraient consternés qu’un gouvernement conservateur et sans mandat en Écosse, tente de faire obstacle à un gouvernement élu démocratiquement avec un mandat très clair.”

De son côté, la Première ministre britannique pense qu’un référendum serait prématuré et que l’effort doit être concentré sur les négociations du Brexit en vue obtenir un accord pour l’ensemble du Royaume-Uni.

Theresa May : “Si le peuple était interrogé aujourd’hui, il devrait prendre une décision cruciale sans disposer des nécessaires informations. Ce ne serait pas juste. L’union que nous avons est, je crois, très précieuse. Nous sommes réunis depuis plus de 300 ans. Notre avons une grande histoire en commun et nous avons aussi, je crois, un grand futur commun.”

Sur son compte twitter, la Première ministre écossaise a répondu qu’elle ne proposait pas un référendum “maintenant… Mais quand les conditions du Brexit seront claires et avant qu’il ne soit trop tard pour choisir une voie alternative.”