DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conflit d'intérêt : George Osborne, député et ancien ministre des finances britannique, nommé rédacteur en chef de l'Evening Standard.


Royaume-Uni

Conflit d'intérêt : George Osborne, député et ancien ministre des finances britannique, nommé rédacteur en chef de l'Evening Standard.

Un cumul des emplois qui passe mal.
L’ancien ministre des finances britannique, George Osborne vient d‘être nommé rédacteur en chef de l’Evening Standard, un quotidien gratuit londonien.
Le députe conservateur ajoute une fonction en plus à sa longue liste d’activités lucratives.

En tant que député Georges Osborne est payé près de 75 000 £ par an. Il est également conseiller pour Black Rock, la plus grande société de gestion d’actifs dans le monde et perçoit à ce titre 650 000 £ par an. Son poste au sein de l’Evening Standard lui apporterait un revenu supplémentaire de 200 000 £ par an.

A cette question d’une journaliste : “vous travaillez également pour une banque, comment pouvez-vous faire les trois en même temps” ? Georges Osborne a répondu qu’il allait “travailler dur pour s’assurer de la qualité des publications de l’ Evening Standard et de la richesse de son information”. Une journaliste lui a alors demandé s’il pouvait “garantir une presse libre”? Question restée sans réponse.

Le propriétaire du quotidien, Evgeny Lebedev, a dit « sa fierté d’avoir un rédacteur en chef d’une telle qualité : une grande figure politique et une autorité économique et culturelle.”

Le leader travailliste Jeremy Corbyn, très loin d‘être impressionné par cette nomination, a dénoncé “un affront à l’indépendance des médias”, a t-il dit