DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : un raid aérien, à l'heure de la prière, tue des dizaines de personnes dans une mosquée


Syrie

Syrie : un raid aérien, à l'heure de la prière, tue des dizaines de personnes dans une mosquée

Au moins 42 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), mais déjà 58 selon d’autres sources ;
une centaine de blessés. Et un bilan voué à s’alourdir… Une mosquée a été frappée jeudi, à l’heure de la prière, par un raid aérien sur al-Jineh, un village du nord de la Syrie, dans la province d’Alep. Une localité tenue par des groupes rebelles.

Si l’origine du bombardement n’a pas été établie, les Etats-Unis ont reconnu avoir visé une réunion d’Al Qaïda, à une quinzaine de m d’une mosquée, en assurant ne pas avoir ciblé le lieu de prière. Et en affirmant que celui-ci était “toujours debout”. Cela dit, les aviations russe, turque et bien sûr syrienne opèrent également dans cette région. Et ce, malgré un cessez-le-feu entré en vigueur en décembre 2016.

Par ailleurs, l’armée américaine a déclaré être à l’origine d’un bombardement, jeudi, qui a tué plusieurs militants d’Al-Qaïda à Idlib. “Un havre de paix pour Al-Qaïda ces dernières années”, a commenté le commandement américain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Les accusations de surveillance de Donald Trump rejetées par le Sénat