DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une aide accordée par l'UE à la Libye pour stopper les flux migratoires


Italie

Une aide accordée par l'UE à la Libye pour stopper les flux migratoires

ALL VIEWS

Touchez pour voir

 
L’Italie et ses alliés européens se disent prêts à aider économiquement la Libye et proposent de lui envoyer de l‘équipement pour l’aider à stopper le trafic de migrants au départ de son pays.

Rome a accueilli les ministres de l’intérieur de huit pays de l’Union européenne, dont l’Allemagne et la France, afin de renforcer le soutien accordé le mois dernier à la Libye pour l’aider à lutter contre la traite des êtres humains.

Il faut “maintenant des investissements très importants”, a déclaré Marco Minniti, le ministre de l’Intérieur italien aux journalistes après la réunion. Il assuré que l’engagement était “total et absolu.”

Que représentent ces engagements concrètement ?

Dix patrouilleurs ont été promis aux gardes-côtes libyens et le premier doit
être envoyé mi-mai, selon Marco Minniti.

Autre engagement pour répondre au problême des traitements inhumains et illégaux de migrants, des camps seront créés pour accueillir ces réfugiés sur le sol libyen. Cependant ces camps recevront l’assistance des agences humanitaires des Nations Unies et l’UE, pour leur bon fonctionnement.

Marco Minniti a ajouté qu’il sera possible d’entreprendre une procédure de demande d’asile depuis ces camps.

Quelques chiffes


  • 200 millions d’euros – alloués par l’UE le mois dernier pour lutter contre le trafic de réfugiés en Méditerranée
  • 90 millions d’euros pour la Libye
  • 200 millions alloués par l’Italie aux pays africains pour les aider à contrôler leurs frontières

Que dit-on côté libyen ?*

Le chef du gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, soutenu par l’ONU, cherche des ressources supplémentaires. Fayez al-Seraj s’est entrenu avec le groupe des huit ministres en huis clos. Il aurait demandé “plus d’argent et d‘équipement”, a déclaré une source anonyme.

Selon le quotidien italien Corriere della Sera, Seraj a demandé des radars, des embarcations, des hélicoptères ou encore des véhicules tout terrain, pour un total de 800 millions d’euros.

Une forte pression migratoire

“Les flux migratoires vers l’Italie continuent malheureusement à augmenter”, a déclaré le commissaire européen aux migrations, Dimitris Avramopolous. “S’il y a un pays sous forte pression (cqfd: migratoire),
c’est l’Italie” a-t-il conclue.

Ce Dimanche, les gardes-côtes italiens ont du porter secours à plus de 3.300 personnes au large de la Libye. En tout, plus de 20 000 réfugies sont arrivés dans le pays depuis le début de l’année. Un nombre en augmentation de 50% par rapport

Avec agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Le FBI confirme l'enquête sur des liens entre Moscou et des proches de Trump