DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La candidate russe à l'Eurovision interdite d'entrée en Ukraine


Ukraine

La candidate russe à l'Eurovision interdite d'entrée en Ukraine

Les services spéciaux ukrainiens (SBU) ont interdit pour trois ans l’entrée sur le territoire ukrainien à la candidate russe à l’Eurovision, dont la prochaine édition se tiendra le 13 mai.

Son crime ? Avoir donné un concert en Crimée.

Un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine, a immédiatement dénoncé une décision “révoltante”.

Ioulia Samoïlova, une jeune femme handicapée en fauteuil roulant, avait été sélectionnée il y a dix jours par la Russie pour interpréter à l’Eurovision une ballade romantique intitulée “Une flamme brûle”.

Sa sélection avait été dénoncée par certains Ukrainiens, la chanteuse ayant participé en 2015 à un concert dans la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie au printemps 2014.

Pays hôte du concours grâce à sa victoire lors de l‘édition 2016, l’Ukraine avait ensuite averti qu’elle s’apprêtait à interdire l’entrée sur son territoire à Ioulia Samoïlova, dénonçant une “provocation” russe.

La jeune femme de 27 ans est notamment connue pour avoir chanté lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi, en 2014.

Connu pour ses chansons sirupeuses, le concours de l’Eurovision est régulièrement agité par des tensions politiques. La Russie et l’Ukraine sont pour leur part à couteaux tirés depuis l’annexion par Moscou de la Crimée, suivie par un conflit armé dans l’Est de l’Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Raid meurtrier en Syrie : la coalition ouvre une enquête