DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La "normalité" retrouvée à Londres


Royaume-Uni

La "normalité" retrouvée à Londres

Au lendemain de l’attentat de Londres, la vie a prudemment repris ses droits dans le quartier de Westminster. Plus de traces de sang sur le pont, de nouveau accessible aux piétons et aux véhicules. Les traces de l’attentat ont été effacées, les rues adjacentes et les stations de métro rouvertes au public, mais l’inquiétude se lit néanmoins sur de nombreux visages.

“C’est quelque chose que j’ai tout le temps à l’esprit, difficile de faire autrement, reconnaît un Britannique. Vous savez, je travaille ici. Est-ce que ça va se reproduire ? On ne sait pas, je croise les doigts, mais la vie doit continuer, elle doit continuer.”

“Cela me rend encore plus convaincue que ces gens ne pourront pas s’en sortir comme ça, lance une femme. Pourquoi devrait-on arrêter de vivre nos vies comme on l’entend à cause de ces malades ?”

Ne pas céder à la psychose, les Londoniens et les visiteurs étrangers s’y attachent, tandis que la présence policière a massivement été renforcée dans la capitale britannique. Symbole de cette normalité retrouvée, le London Eye – la célèbre grande roue toute proche du Parlement – a recommencé à tourner 24 heures après la tragédie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Afghanistan

Le district de Sangin aux mains des talibans