DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Royaume Uni : le défi des accords commerciaux


Business Line

Royaume Uni : le défi des accords commerciaux

Le Royaume Uni lancera le processus de sortie de l’Union européenne le 29 mars. Dès lors, Londres et Bruxelles auront deux ans pour en négocier les termes.

Officiellement, pendant cette période, la Grande Bretagne n’a pas le droit d’ouvrir des négociations commerciales avec des États non-membres de l’Union. Elle peut simplement en discuter avec eux. Reste que les partenaires commerciaux potentiels, y-compris les États-Unis, pourraient vouloir attendre de connaître les termes du Brexit avant d’ouvrir des négociations de libre-échange.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Business Line

L'argumentation économique en faveur de l'indépendance écossaise