DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attaque de Londres : deux nouvelles interpellations


Royaume-Uni

Attaque de Londres : deux nouvelles interpellations

Quarante-huit heures après l’attaque de Londres dans le quartier de Westminster, la police antiterroriste a procédé à deux nouvelles interpellations dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ce qui porte à neuf le nombre de personnes actuellement en garde à vue.

Jeudi, l’assaillant a été identifié : il s’agit de Khalid Massood, un Britannique de 52 ans condamné plusieurs fois pour des faits de violence.
Mais Scotland Yard commence à peine son enquête.

_“Nos investigations se concentrent sur les motivations de l’assaillant, sur sa préparation et ses complices, explique Mark Rowley, le porte-parole de la section antiterroriste.
Nous cherchons clairement à savoir ce qui l’a poussé à se radicaliser.
Etait-il sous influence interne ou étrangère via la propagande sur internet?
Nos investigations vont nous aider à y voir plus clair”._

Seules certitudes à ce stade : les jihadistes de Daesh ont revendiqué l’attentat et en 2015 l’assaillant avait fait l’objet d’une enquête en lien avec l’extrémisme islamique.

Mercredi, Khalid Masood a lancé son véhicule sur la foule : trois personnes ont été tuées et une quarantaine de victimes ont été blessées sur le pont de Westminster, dont trois lycéens français.

Après avoir poignardé à mort un policier, l’assaillant a été abattu par la police.

Avec Agences

France : second tour Macron-Le Pen toujours privilégié par les sondages à un mois de l'élection présidentielle

France

France : second tour Macron-Le Pen toujours privilégié par les sondages à un mois de l'élection présidentielle