DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les hommages aux victimes de Londres se multiplient


Royaume-Uni

Les hommages aux victimes de Londres se multiplient

A Londres, les hommages aux victimes de l’attaque de Westminster se multiplient.
Mais c’est sur les réseaux sociaux, que les marques de soutien ont été les plus intenses.

Jeudi, la photo du policier poignardé a fait le tour du web. Keith Palmer, 48 ans y pose avec une touriste. Ce cliché a été pris devant le parlement britannique moins d’une heure avant l’assassinat du policier.

La mort d’Aysha Frade, 43 ans a aussi ému la communauté sur internet. Elle n’a pas survécu à ses blessures.
Britannique, elle était d’origine espagnole par sa mère. Aysha Frade était professeur et maman de deux jeunes enfants.

C’est sur twitter que Donald Trump a annoncé la mort de Kurt Cochran, un américain d’une cinquantaine d’années. Il était venu à Londres avec son épouse pour célébrer leur 25ème anniversaire de mariage.

Leslie Rhodes, 75 ans, est la quatrième victime décédée durant l’attentat. Il était britannique.

Les victimes de Londres venaient des quatre coins du monde.

Au total douze nationalités parmi les blessés ont été recensées.

Trente-et-un blessés (dont des Britanniques, des Français, des Roumains, des Allemands, des Polonais, des Irlandais, un Chinois, un Américain, des Grecs et des Sud-Coréens) ont été hospitalisés.

Deux blessés sont toujours dans un état critique.

Avec Agences

France

Pour le centenaire de sa mort, Rodin s'expose au Grand Palais, à Paris, jusqu'au 31 juillet