DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

State of the Union : l'humeur n'est pas à la fête...


state of the union

State of the Union : l'humeur n'est pas à la fête...

Alors que l’Europe célèbre les 60 ans de la construction européenne, l‘édifice semble se fissurer de toutes parts. Il y a eu la crise de l’euro qui a créé un fossé entre les pays du Nord et du Sud de l’Union. Puis le fossé est devenu un gouffre avec la crise des réfugiés. C’est sans compter les attaques terroristes qui se multiplient et favorisent la montée des populismes. De façon plus générale, les sondages d’opinions montrent un euroscepticisme grandissant dans la population.

A tout cela est venu s’ajouter le Brexit. Pour la toute première fois dans son histoire, l’Union européenne va voir un de ses membres la quitter. Mais le divorce devra être négocié et chacun fourbit ses armes. Du côté des institutions européennes, on se montre ferme. Donald Tusk, le Président du Conseil Européen, a estimé que « nous devons faire tout ce que nous pouvons pour rendre le processus de divorce le moins douloureux pour l’UE ». La Première ministre Britannique Theresa May devrait déclencher la procédure officielle ce mercredi 29 mars.