DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Union européenne fête ses 60 ans, et après?


Le bureau de Bruxelles

L'Union européenne fête ses 60 ans, et après?

60 ans après la signature des traités de Rome, tous les dirigeants européens sont venus réaffirmer leur attachement à l’Union là où tout a commencé. Tous… à l’exception du Royaume-Uni qui ne fera plus partie de l’aventure. Le président de la Commission a tenu a raviver l’esprit des pères fondateurs.

“Je vais signer mes chers amis la déclaration de Rome avec le stylo, la plume devrais-je dire, qu’ont employé ceux qui en 1957 pour le Luxembourg ont signé le traité de Rome: il y a des signatures qui durent”, a déclaré Jean-Claude Juncker.

Les signatures durent mais les temps changent et les défis sont nombreux. En matière de sécurité par exemple, les européens vont devoir accélérer leurs coopérations pour ne plus dépendre des Etats-Unis.

Le texte fait aussi mention du “progrès social”. Une question longtemps délaissée au profit de la rigueur budgétaire et qui revient au centre des priorités. Un levier pour reconnecter les citoyens avec le projet européen et combattre la montée des populismes.

Les dirigeants ont unis leurs voix pour réclamer une Europe plus humaine et surtout moins bureaucratique. Tous affirment vouloir avancer dans la même direction sans parvenir à définir clairement le cap à suivre.

Ils n’ont peut-être pas la même vision du projet européen mais aujourd’hui, les 27 viennent de confirmer leur participation à l’Union européenne.

“Sous le soleil de la capitale romaine, les 27 Chefs d’Etat et de Gouvernement ont affiché leur unité”, commente Grégoire Lory, notre enoyé spécial à Rome. “Le sourire aux lèvres, tous les dirigeants européens ont signé la Déclaration de Rome, 60 ans après le Traité du même nom, fondateur de l’Union européenne. Pour le Président de la Commisison européenne, Jean-Claude Juncker, ce document est tout simplement un nouveau départ pour le projet européen, mais la priorité est maintenant de transformer ces paroles en actes”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

Tusk met en garde contre une Europe à plusieurs vitesses