DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : le tombeur de Dilma Rousseff condamné pour corruption


Brésil

Brésil : le tombeur de Dilma Rousseff condamné pour corruption

L’ancien président de la Chambre des députés brésiliens, Eduardo Cunha est condamné à quinze ans et quatre mois de prison pour corruption.

La justice lui reproche d’avoir reçu illégalement l‘équivalent de 1,4 million d’euros pour avoir oeuvré en tant que médiateur de Petrobras dans l’acquisition des droits d’exploitation d’un site pétrolier au Bénin.

C’est lui qui avait lancé la procédure de destitution à l’encontre de Dilma Rousseff pour maquillage de comptes publics. Une décision prise quelques heures après l’annonce par le Parti des Travailleurs de la présidente de son intention d’ouvrir une enquête contre lui au comité d‘éthique du parlement, une instance ayant le pouvoir de casser son mandat.

Jusqu‘à l’ex-président Lula est inquiété par l’opération “Lavage Express”, enquête ayant révélé un réseau tentaculaire de corruption au sein de l’entreprise publique Petrobras.

Malgré la destitution de Dilma Rousseff, le président de la chambre n’a pas pu se débarrasser des soupçons de corruption qui pesaient sur lui.

Suspendu en mai dernier de ses fonctions, son cas a été confié au juge à la réputation intraitable Sergio Moro, en charge de l’opération “Lavage Express”.