DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : pic de violences dans le football amateur


Espagne

Espagne : pic de violences dans le football amateur

Sur l’île espagnole de Majorque, des supporters en viennent aux poings au bord d’un terrain de football. Les images ont choqué l’Espagne. Pour cause : les hooligans sont les parents et proches des joueurs de foot… âgés de 12 à 13 ans.

Sur la vidéo devenue virale, on peut entendre des voix féminines crier “arrêtez !”, “c’est une honte !”, “ce sont des enfants !”. Mais les échauffourées continuent pendant plusieurs minutes entre les supporter d’Alaro et de Collerense, deux clubs amateurs.

On estime que des actes similaires ont été enregistrés en Espagne lors de 258 matchs amateurs lors de la saison 2015/16, dont 58 matchs de catégories juvéniles.

De nombreux arbitres dénoncent publiquement l’attitude des spectateurs lors des rencontres de football amateur.

Mesures disciplinaires

L’Association Régionale de Football des Baléares a décidé de fermer provisoirement les stades des deux équipes impliquées. Les clubs pourraient se voir infliger des amendes de 1 500 euros.

Ces amendes sont ridicules“, a pesté le président du comité d’arbitres des îles Baléares, Bartolomé Riera.

Trois personnes ont étés interdites de match : un incitateur, un joueur pour agression sur un joueur adverse, ainsi qu’un responsable du club d’Alaro pour insultes envers l’arbitre.

Mesures internes

Alaro a décidé de retirer son équipe de la compétition et annoncé qu’il envisageait de prendre des sanctions à l’encontre de certains membres du club.

Le club adverse, Collerense, a décidé de renvoyer deux joueurs dont les proches ont participé à la bagarre.

Les grands clubs se méfient

La situation est prise au sérieuse dans plusieurs grands clubs espagnols. Par exemple l’Atletico de Madrid a interdit l’accès aux entraînements des équipes juvéniles. Même les parents n’ont pas le droit d’y assister.

L’accès aux matchs est ouvert quand ils sont disputés les weekends, mais en semaine les parents doivent arriver au moins 15 minutes avant le coup d’envoi et partir immédiatement après le coup de sifflet final.