DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Autriche ne veut pas d'un péage sur les routes allemandes


Allemagne

L'Autriche ne veut pas d'un péage sur les routes allemandes

Le péage sur les routes allemandes n’est pas du goût de tous, en particulier de l’Autriche, qui entend déposer plainte devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). La taxe, approuvée par la chambre haute du parlement allemand ce vendredi, s’appliquera à partir de 2019. Elle pourra atteindre jusqu‘à 130 euros par an.

Le ministre autrichien des Transports, Jörg Leichtfried, crie à la discrimination :
“Cela donne l’impression que les plus grands pays peuvent établir leurs propres règles aux dépens des pays plus petits. Nous avons une bonne relation avec l’Allemagne, une amitié. Et je veux que cela reste ainsi. Mais en l’espèce, nous voulons qu’une décision de justice soit prise sur ce contentieux”.

Réponse cinglante des autorités allemandes, par la voix du ministre des Transports, Alexander Dobrindt :
“Je n’ai aucune sympathie pour les plaintes de l’Autriche sur le péage routier – un pays qui fait payer un péage depuis plus de vingt ans et veille à ce que tous ceux qui conduisent en Autriche contribuent au financement de son infrastructure. Leur devise, maintenant, c’est : tous ceux qui conduisent en Autriche doivent payer, mais pas question pour les Autrichiens de payer en Allemagne, – ce n’est pas l’idée européenne.”

Les critiques ont été nombreuses et virulentes en Allemagne même, beaucoup dénonçant l’impact négatif de la taxe sur les régions frontalières. Berlin entend lever 500 millions d’euros par an grâce à ce droit de péage.

ALL VIEWS

Touchez pour voir