DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les États-Unis fermes sur les dépenses de l'Otan


Le bureau de Bruxelles

Les États-Unis fermes sur les dépenses de l'Otan

Les États-Unis demandent aux Alliés de l’Otan d’augmenter leurs dépenses. Pour sa première réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Alliance, le secrétaire d’État américain insiste pour que les pays membres consacrent au moins 2% de leur Produit intérieur brut (PIB) à la défense. « Il s’agit de s’assurer que l’Otan possède tous les moyens, financiers et autres, nécessaires pour assurer sa mission », explique Rex Tillerson.
Washington dénonce depuis plusieurs années un déséquilibre au sein de l’Alliance. Mais la tendance change, souligne le secrétaire général de l’Otan. « Nous avons commencé à augmenter les dépenses en matière de défense à travers l’Alliance après plusieurs années de coupes », plaide Jens Stoltenberg.

Les États-Unis assument 68% de l’effort budgétaire. Ses Alliés européens se sont engagés en 2014 à atteindre la barre des 2% en 10 ans. Mais pour le moment seuls cinq pays tiennent cet objectif.