DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le protectionnisme est de retour aux Etats-Unis


Etats-Unis

Le protectionnisme est de retour aux Etats-Unis

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Donald Trump a signé deux décrets visant à désigner les causes et les responsables du déficit américain.

Il a demandé à son administration de recenser les pays qui trichent avec les règles en place, ciblant notamment la Chine, mais aussi les pays européens, et de proposer tous les changements nécessaires pour “protéger” l’industrie américaine.

“Je signe un décret pour nous assurer que nous collectons correctement toutes les taxes sur les importateurs étrangers qui trichent. Ce sont des tricheurs. A partir de maintenant, ceux qui enfreignent les règles feront face aux conséquences et il y aura des conséquences graves”, a averti le président américain.

L’administration Trump opère un changement radical en matière commerciale. Elle envisage de dénoncer plusieurs accords de libre-échange, aussi bien régionaux que mondiaux, ou de réformer l’Organisation mondiale du commerce, chargée de libéraliser les échanges commerciaux.

“La rencontre de la semaine prochaine avec la Chine sera très difficile, car nous ne pouvons plus avoir d‘énormes déficits commerciaux”, a-t-il averti sur Twitter.

Illustrant cette ligne dure, la Maison Blanche a donné l’exemple du secteur de la sidérurgie. Selon elle, des groupes européens ou asiatiques pratiquent du dumping, nuisible pour l’industrie américaine.

L’administration Obama avait entamé une procédure pour lutter contre ces pratiques dans le secteur en 2016.

Trump oublie de signer les décrets

Pour la petite histoire, après avoir annoncé devant les journalistes la signature des décrets, Donald Trump a quitté le bureau ovale en oubliant un petit détail…

Le président Trump oublie de signer le décret, quitte la cérémonie. Pence s’en souvient et ramasse le décret sur le bureau

Le vice-président Pence ramasse les décrets sur le bureau et les apporte au président Trump pour les signer dans une autre pièce

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Estonie

Estonie : huitième édition de la semaine de la musique à Tallinn