DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Adam Okruashvili en or devant son public


Sport

Adam Okruashvili en or devant son public

Ce troisième et dernier jour du Grand Prix de judo à Tbilissi a vu la médaille d’or d’Adam Okruashvili dans la catégorie des + de 100 kg devant un public acquis intégralement à sa cause.

Lors de sa demi-finale, le géorgien a écarté de son chemin le brésilien David Moura sur un waza-ari, alors que ce dernier donnait l’impression de contrôler le match. En finale, Okruashvili était opposé à l’ukrainien Stanislas Bondarenko dans un match serré et tendu qui a livré toutes ses promesses.

Soutenu par un public qui a joué un rôle prépondérant, le géorgien a fait la différence avec un waza-ari puis ensuite un ippon.

Okruashvili n’a pu cacher son émotion au moment de commenter sa victoire devant les journalistes mais également lors de l’hymne national qui a été repris en coeur par la salle toute entière.

Dans la catégorie des moins de 90 kg,Stanislav Retinskii s’est adjugé la finale face à un autre judoka russe très prometteur: Mikhail Igolnikov. Margiani a remporté le bronze.

L’Ukraine avait deux médailles d’or à célébrer chez les filles dont celle en -78 kg pour Anastasia Turchyn qui s’est imposée après la disqualification de la française Sama Hawa Camara.

L’ukrainienne Svitlana Iaromka a remporté la médaille de bronze dans la catégorie des plus de 78kg contre Santa Pakenyte. Après un round d’observation de près de deux minutes, Laromka a effectué un superbe ippon, synonyme de victoire.

Après avoir connu une demi-finale plus compliquée que prévu face à la géorgienne Elene Kebadze. dans la catégorie féminine des plus de 78 kilos, Maryna Slutskaya affrontait en finale à la double médaillée d’argent Maria Suelen Altheman.

La biélorusse a pris une longueur d’avance dès le début de la rencontre et a ensuite contrôlé son adversaire jusqu‘à la victoire.

En moins de 100kg hommes, le russe Kazbek Zankishiev s’est adjugé la médaille d’or en battant en finale Martin Pacek alors que personne ne le voyait remporter la rencontre au regard de son très jeune âge.

Le suédois est un client difficile pour tous ses adversaires qui savent qu’il est préférable face à lui de marquer des points rapidement au risque de voir l’issue de la rencontre lui échapper.

Avec cette victoire, Zankishiev apporte une seconde médaille d’or pour la Russie.