DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au moins 254 morts dans une coulée de boue en Colombie


Colombie

Au moins 254 morts dans une coulée de boue en Colombie

Le bilan de la coulée de boue qui a dévasté la ville de Mocoa, en Colombie, s’est encore alourdi. On déplore désormais 254 morts dont 43 enfants.
Troncs d’arbres arrachés, voitures emportées ou écrasées… tout n’est que désolation. Les quartiers pauvres sont les plus affectés, là où s’entassent de nombreux déplacés du conflit armé avec les Farc.
La ville reste privée d’eau courante et d‘électricité. Le retour à la normale pourrait prendre plusieurs jours. En attendant, des camions citernes sont acheminés dans la ville.

“A la mairie, nous, les travailleurs, les citoyens de Villagarzon faisons tout ce qui est humainement possible pour retrouver les corps, les repêcher à la rivière et les acheminer au cimetière. Aujourd’hui, nous avons le soutien de la police et de l’armée” a déclaré le maire de Villagarzon, Jhon Calderon.

Des volontaires distribuent des repas, des matelas et des couvertures à des survivants qui ont souvent tout perdu.

Les secouristes poursuivent sans relâche leurs recherches dans l’espoir de retrouver des survivants.

La guérilla des Farc a offert son aide pour participer à la reconstruction de Mocoa.

Une polémique a éclaté, certains assurant que la tragédie était prévisible. La ville est en effet construite sur une zone encerclée par trois rivières qui sont toutes sorties de leur lit.

Des pluies meurtrières ont également affecté le Pérou et l’Equateur ces derniers jours.