DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ouverture d'une enquête pour "acte terroriste" après l'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg.


Russie

Ouverture d'une enquête pour "acte terroriste" après l'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg.

Une enquête a été ouverte pour “acte terroriste” après l’explosion dans une rame du métro de Saint-Pétersbourg qui a fait dix morts et quarante-sept blessés.
Toutefois le comité d’enquête russe précise que les enquêteurs vont examiner “toutes les autres pistes éventuelles”.

L’explosion a eu lieu en début d’après-midi et s’est produite entre deux stations de métro d’une ligne très fréquentée : “Sennaya Ploshchad” (place Sennaya) et “Tekhnologichesky Institut” (institut de technologie)

Un deuxième explosif, une bombe artisanale, a été retrouvé à une autre station : “place Vosstaniya” et désamorcé.

Vladimir Poutine a déclaré s‘être entretenu avec les équipes de sécurité. “Nous étudions toujours toutes les éventualités: accidentelle, criminelle et avant tout une action à caractère terroriste” a déclaré le président russe qui a exprimé ses condoléances aux proches des victimes.

La totalité des stations de métro de la ville ont été fermées. Plusieurs artères de Saint-Pétersbourg ont aussi été bloquées pour laisser passer les ambulances. Le métro de Moscou et l’aéroport Poulkovo de Saint-Pétersbourg ont annoncé un renforcement de leurs mesures de sécurité.

La France a également annoncé un renforcement des mesures de sécurité dans les transports parisiens suite à cette explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg.

Le groupe djihadiste Etat islamique avait appelé à frapper la Russie après le début de son intervention en soutien aux forces de Bachar al-Assad en Syrie fin septembre 2015.
La Russie avait déjà été frappée par des attentats dans ses transports en commun. En 2013, deux attentats suicides à Volgograd, au sud du pays, avaient fait 34 morts, quelques semaines avant les Jeux Olympiques de Sotchi.

Avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Gibraltar : le sujet de toutes les discordes dans les négociations pour le Brexit