DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'UE souhaite toujours le départ de Bachar al-Assad


Le bureau de Bruxelles

L'UE souhaite toujours le départ de Bachar al-Assad

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne maintiennent leur position sur la Syrie. Pour les 28, il est hors de question que le président syrien, Bachar al-Assad, reste en fonction une fois le conflit terminé et la transition politique achevée. Selon la responsable de la diplomatie européenne le statu quo est inimaginable. « Après six ans et demi de guerre, il semble complètement irréaliste de penser que l’avenir de la Syrie sera exactement le même que ce qu’elle était dans le passé », précise Federica Mogherini.
Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, la lutte contre le terrorisme en Syrie ne doit pas occulter la finalité des efforts politiques internationaux. « Le processus politique, qui doit à terme pousser Assad à quitter la présidence de la Syrie, et qui passe par une réforme électorale, une réforme constitutionnelle, des élections et la réconciliation au sein du pays, ne doit pas être mis de côté », insiste Sigmar Gabriel.
La fermeté de l’Union européenne répond en fait à l’assouplissement de la position des États-Unis. Washington estime désormais que le départ du dirigeant syrien n’est plus une priorité. Ce rappel européen intervient aussi à la veille de la conférence internationale sur la reconstruction de la Syrie. Les 28 espèrent que cette rencontre, à Bruxelles, permettra d’avancer sur la transition politique du pays.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

Les États-Unis fermes sur les dépenses de l'Otan