DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Saint-Pétersbourg : des blessures graves et des personnes traumatisées


Russie

Saint-Pétersbourg : des blessures graves et des personnes traumatisées

Après l’explosion dans le métro, les hôpitaux de Saint-Pétersbourg ont vu affluer de nombreux blessés graves. Deux d’entre eux sont décédés dès leur arrivée à l’hôpital, un autre dans une ambulance. Des patients étaient plongés dans le coma, certains présentent de multiples fractures, d’autres ont dû être amputés.

Lors d’un point presse, la ministre russe de la Santé, Veronika Skvortsova, a souligné que des blessés, en provenance du site de l’explosion, avaient continué à se présenter par eux-mêmes dans la nuit à l’hôpital. Elle a ajouté que des patients avaient depuis été autorisés à rentrer chez eux.

Outre les blessés, des dizaines de personnes ont été prises en charge par des psychologues. Des témoins dans le métro ont décrit une explosion assourdissante et des images d’horreur. C’est toute une ville qui est traumatisée.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

L'attentat de Saint-Pétersbourg en une des quotidiens