DERNIERE MINUTE

“Il n’y aura jamais de ligue fermée” : c’est ce qu’a répété Aleksander Ceferin à Helsinki ce mercredi en ouverture du 41e congrès ordinaire de l’UEFA.

Le successeur de Michel Platini, élu à la tête du football européen il y a sept mois, est un fervent opposant au projet de Super Ligue.

Il s’agirait d’un championnat où les plus grands clubs du Continent, accessoirement les plus riches, auraient leur place garantie chaque saison.

Aleksander Ceferin : “Nous ne céderons jamais au chantage de ceux qui pensent qu’ils peuvent manipuler les petits championnats ou imposer leur volonté aux petites fédérations nationales parce qu’ils ont la certitude d‘être tout-puissants en raison des revenus astronomiques qu’ils génèrent. C’est assez simple, les règlements ne sont pas dictés par l’argent, et la pyramide du football doit être et sera respectée.”

Par ailleurs, il a été décidé lors de ce congrès de limiter à trois le nombre de mandats de quatre ans que pourront effectuer le président de l’UEFA et les membres du comité exécutif.