DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: établir les responsabilités après l'attaque chimique présumée

L’attaque chimique présumée en Syrie s’est imposée comme le principal sujet de la rencontre internationale consacrée à la reconstruction du pays.

Vous lisez:

Syrie: établir les responsabilités après l'attaque chimique présumée

Taille du texte Aa Aa

L’attaque chimique présumée en Syrie s’est imposée comme le principal sujet de la rencontre internationale consacrée à la reconstruction du pays. De nombreux responsables politiques présents à Bruxelles ont condamné cette frappe qui a fait plus de 70 morts. La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, demande « l’arrêt de ces frappes et que les responsabilités soient précisées selon les mécanismes appropriés ». Pour le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, l’implication du président syrien, Bachar al-Assad, ne fait pas de doute. « Si nous voulons la reconstruction de la Syrie la transition doit se faire loin du régime d’Assad », ajoute-t-il. Selon le secrétaire général des Nations Unies cette attaque démontre « à quel point il est important de rassembler la communauté internationale afin de mettre la pression sur les parties prenantes au conflit et les pays qui peuvent influencer ces parties » , explique Antonio Guterres. L’ONU évalue à 8 milliards de dollars le budget nécessaire en 2017 pour répondre aux besoins humanitaires en Syrie.