DERNIERE MINUTE

Frappes américaines en Syrie: « un comportement irresponsable »

La Russie, alliée de la Syrie, a condamné les frappes américaines contre une base militaire syrienne.

Vous lisez:

Frappes américaines en Syrie: « un comportement irresponsable »

Taille du texte Aa Aa

La Russie, alliée de la Syrie, a condamné les frappes américaines contre une base militaire syrienne. Euronews a interrogé l’ambassadeur russe auprès de l’Union européenne, Vladimir Chizhov.

Euronews :
« Quelle a été votre première réaction lorsque vous avez appris la frappe américaine en Syrie? »

Vladimir Chizhov :
« Pour être franc il y avait une impression de déjà vu. C’est la répétition d’un comportement irresponsable. Ces frappes sont évidemment une violation claire des lois internationales. »

Euronews :
« Mais quelque chose devait être fait après cette dramatique attaque chimique? »

Vladimir Chizhov :
« Evidement quelque chose devait être fait. Les enquêteurs internationaux auraient dû se rendre sur place pour compléter leurs investigations. »

Euronews :
« Que va faire la Russie avec le régime d’Assad? »

Vladimir Chizhov :
« Le soutien de la Russie au régime syrien n’a jamais été inconditionnel. Mais nous croyons que ce qui s’est déroulé au cours des dernières 48 ou 72 heures en Syrie, possède tous les traits de la provocation je dirais car il est évident, et cela pourrait être certainement confirmé par des contrôleurs et des enquêteurs sur place, que la responsabilité de ce tragique incident chimique relève des soit-disant rebelles modérés et non pas du gouvernement syrien. »

Euronews :
« Que pensez-vous des réactions ici à Bruxelles ? On dirait que l’Union européenne et les États-Unis se rapprochent car ils ont un objectif commun en Syrie? »

Vladimir Chizhov :
« Tout d’abord nous avons tous le même objectif en Syrie, ramener la paix dans ce pays ravagé par la guerre. Et nous avons un objectif primordial, primordial car il va au-delà de la Syrie, celui de combattre le terrorisme international. »

Euronews :
« Mais la Russie dit qu’elle va renforcer sa défense aérienne dans la région et des rapports évoquent des mouvements de navires. »

Vladimir Chizhov :
« La position russe est totalement différente de celle des États-Unis. Nous avons déployé des forces aériennes et navales en Syrie sur une base légitime, à la demande du gouvernement syrien légitime. »

Euronews :
« En 2013 la Russie était censée détruire les armes chimiques syriennes. »

Vladimir Chizhov :
« Cela a été fait et vérifié… »

Euronews :
« Mais nous venons de voir un recours à des armes chimiques. »

Vladimir Chizhov :
« Oui parce qu’elles étaient stockées et en évidence produites par les groupes d’opposition qui tiennent la zone. »

Euronews :
« C’est une affaire très sensible. Le président Donald Trump a probablement été très touché par ces images d’enfants et de femmes empoisonnés. Vous comprenez cette explication et est-ce que la Russie aurait fait de même si elle avait eu l’occasion? »

Vladimir Chizhov :
« C’est la responsabilité de tous les dirigeants de prendre des décisions, non pas basées sur des émotions personnelles, mais plutôt sur des faits et malheureusement cette décision de frappes aériennes a été prise par Washington sans faits concrets en main. »