DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Judo - GP d'Antalya : Farmonov plus fort que la foule


Sport

Judo - GP d'Antalya : Farmonov plus fort que la foule

Le public turc rêvait d’or lors du deuxième jour du Grand Prix de judo d’Antalya. Il avait porté tous ses espoirs sur Hasan Vanlioglu, opposé en finale des -73kg à l’Ouzbek Mirzokhid Farmonov.

Les deux judokas se neutralisent et s’entraînent exténués en Golden Score. Il faut attendre la fin des prolongations pour voir Farmonov envoyer le Turc au tapis grâce à un sasae-tsuri-komi-ashi désespéré, pour Waza-ari.

Vanlioglu est dévasté : Farmonov l’a vaincu, lui et la foule d’Antalya qui l’a soutenu d’un seul homme. Le public turc se contentera de l’argent comme la veille, quand Bekir Ozlu a été défait en finale dans la catégorie des -60kg.

Médaille autour du cou, Farmonov dédie la victoire à son pays : “Mon adversaire en finale était un athlète turc très puissant et talentueux, mais je suis parvenu à le dominer. J’en suis très heureux, c’est une victoire pour moi mais aussi pour tout l’Ouzbékistan“, déclare le champion.

Dans la catégorie des -63kg, l’Autrichienne Kathrin Unterwurzacher faisait office de grande favorite. La tête de série a tenu son rang en se qualifiant pour la finale, ou elle était opposée à la Kazakh Marian Urdabayeva.

A la mi-combat, Unterwurzacher est menée mais égalise en lançant un contre pour Waza-ari. Elle réussit un deuxième contre sur une attaque identique de la Kazakh avant le gong final pour un second Waza-ari, avant de poursuivre avec une immobilisation au sol pour ippon.

Une revanche de la championne, qui était déçue de sa performance la semaine passée au Grand Prix de Tbilisi, où Unterwurzacher a décroché la médaille de bronze. “La semaine dernière j’ai fait une grosse erreur en demi-finale face à la judokate italienne. Aujourd’hui aussi, j’ai fait des erreurs mais au final je suis contente de ma médaille d’or, ça me suffit !“ se réjouit l’Autrichienne.

Chez les femmes la deuxième médaille d’or du jour est remportée par la Slovène Anka Pogacnik, après Golden Score en finale des -70kg, face à Elvismar Rodriguez. Seul un Waza-ari est inscrit lors du combat par Pogacnik sur ce superbe ko-uchi-gari.

La dernière médaille d’or du jour revient au Russe Stanislav Semenov dans la catégorie -81kg. La aussi, c’est un Waza-ari qui selle le sort de la finale lors de laquelle il affrontait le Sud-coréen Song Minki.

Le Grand Prix de judo d’Antalya se termine ce dimanche : 5 catégories de poids sont au programme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Sport

Euroleague : Darüssafaka Istanbul en playoffs