Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Fessenheim : le gouvernement français tranche sans fixer de date

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Fessenheim : le gouvernement français tranche sans fixer de date

<p>Le décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, a été publié ce dimanche au Journal officiel. <strong>Aucune date n’est cependant fixée</strong>. Sa fermeture dépendra de la <strong>mise en service</strong> du nouveau réacteur de <strong>Flamanville</strong> en Normandie, <strong>repoussée à plusieurs reprises</strong> et prévue au plus tôt en 2019.</p> <p>Située sur une faille sismique dans l’est de la France près des frontières avec la Suisse et l’Allemagne, la centrale, en service depuis 1977, suscite depuis des années l’inquiétude des écologistes.</p> <p>Les revenus de 5 000 personnes seraient directement liés à l’activité de la centrale dans la région.</p> <p><strong>“C’est dit, c’est fait”</strong></p> <p>La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim était une promesse de campagne de François Hollande en 2012. Ségolène Royal, ministre de l’Environnement et ex-épouse du président, s’est félicité sur Twitter.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le décret sur la fermeture de la centrale de <a href="https://twitter.com/hashtag/Fessenheim?src=hash">#Fessenheim</a> est signé et publié ce matin au JO. C'est dit c'est fait <a href="https://twitter.com/hashtag/transitionenergetique?src=hash">#transitionenergetique</a> <a href="https://t.co/LSR45LI9BB">pic.twitter.com/LSR45LI9BB</a></p>— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) <a href="https://twitter.com/RoyalSegolene/status/850952072312877056">9 avril 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>