DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le plov, le goût de la tradition ouzbek


Postcards

Le plov, le goût de la tradition ouzbek

Dans cette édition, nous achevons notre dernière série de cartes postales d’Ouzbékistan dans un restaurant qui donne ses lettres de noblesse à la tradition culinaire ouzbek.

Repères

  • Avec une population de plus de 30 millions d’habitants, l’ex-république soviétique est devenue indépendante en 1991
  • Sa superficie totale est de 425 400 km2, les plaines recouvrant les 4/5èmes du territoire
  • La température moyenne en hiver est de -6° Celsius et dépasse 32° l‘été
  • Près de 80 % de la population est d’ethnie ouzbèque et l’Islam est la religion majoritaire à 88 %

Comme l’indique notre reporter Seamus Kearney, “le plat le plus populaire en Ouzbékistan, c’est le plov, le pilaf version Asie centrale. Tous ceux qui visitent le pays se doivent de goûter ce fleuron de la cuisine nationale,” insiste-t-il.

À Khodjikent, à environ 80 kilomètres à l’est de la capitale, un célèbre chef, Ikhtiyor Nazarov, cherche les meilleurs ingrédients pour réaliser ce plat à base de riz et de viande.

Pour toutes les occasions

“Le plov occupe une place toute particulière dans la cuisine traditionnelle ouzbek, souligne-t-il. Les principaux ingrédients sont l’huile, la viande, les pois chiches, les carottes jaunes, le riz, les raisins et les épices,” détaille-t-il.

Le plov est servi lors de grands événènements comme les mariages. Il n’est pas rare qu’un chef soit amené à en préparer pour plus d’une centaine de personnes. Mais ce mets s’apprécie aussi au quotidien, à la maison ou au restaurant. En tout cas, il conclut par des saveurs uniques, notre série de cartes postales en Ouzbékistan.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Musée des Beaux-Arts de Tachkent : la culture ouzbek dans toute sa diversité

Postcards

Musée des Beaux-Arts de Tachkent : la culture ouzbek dans toute sa diversité