DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le président iranien Hassan Rohani met en garde Washington


Iran

Le président iranien Hassan Rohani met en garde Washington

L‘élection présidentielle iranienne aura lieu le 19 mai prochain. Si le président Hassan Rohani n’a pas annoncé officiellement sa candidature, devant la presse, ce lundi, il a défendu son bilan économique, mais a aussi abordé le dossier syrien et les frappes américaines menées la semaine dernière en réponse à l’attaque chimique attribuée au régime de Bachar el-Assad.

Cette action militaire pourrait se répéter. Face à ce revirement de la politique américaine, Hassan Rohani a mis en garde.

“Une nouvelle agression militaire américaine en Syrie ne restera pas sans réponse. Selon moi, les États-Unis n’ont jamais agi conformément aux normes et aux réglementations internationales, ni dans l’intérêt des pays de la région”, a dit le président iranien.

Dans la nuit du 6 au 7 avril, les Etats-Unis ont tiré 59 missiles de croisière Tomahawk depuis deux navires américains basés en Méditerranée vers la base aérienne syrienne d’Al-Chaayrate située dans la province de Hooms.

Alors que l’administration Trump ne semblait plus faire une priorité du changement de régime à Damas pour résoudre la guerre qui ravage la Syrie depuis 2011, les Etats-Unis ont finalement appelé au départ de Bachar el-Assad. Les alliés du président syrien, la Russie et l’Iran notamment, ont en retour menacé Washington de représailles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Suède

L'émotion et la tristesse restent vives en Suède