DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

« Personne ne croit à Bruxelles et à Ankara que la Turquie rejoindra » l'UE


Le bureau de Bruxelles

« Personne ne croit à Bruxelles et à Ankara que la Turquie rejoindra » l'UE

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les négociations d’“adhésion de la Turquie à l’Union européenne”:https://ec.europa.eu/neighbourhood-enlargement/sites/near/files/near_factograph_turkey.pdf ont débuté en 2005. Mais cette candidature est actuellement au point mort. « D’un point de vue juridique la Turquie est toujours candidate, dans les faits ce n’est pas le cas », explique le député européen allemand Alexander Lambsdorff. Il ajoute que « personne ne croit à Bruxelles et à Ankara que la Turquie rejoindra l’Union européenne ».
Dans ce dossier l’eurodéputé libéral s’interroge aussi sur l’honnêteté de l’Union à propos de la candidature turque. « Nous, en tant qu’Européens, nous avons été malhonnêtes avec nos amis turcs en assurant qu’ils pourraient nous rejoindre un jour. Mais en fin de compte tout le monde savait qu’il n’y avait aucune majorité en interne pour cela », souligne-t-il.
Les dissensions se font aussi ressentir entre les institutions européennes. Le Parlement souhaite un gel des négociations. Les États membres ne veulent pas franchir cette limite. Alexander Lambsdorff les juge d’ailleurs « trop timorés, trop craintifs ». Dans ces conditions la Turquie souhaite-t-elle maintenir sa candidature ? Le président turc dit vouloir organiser un référendum sur la poursuite des discussions. L’eurodéputé rappelle « que la Turquie a emprisonné plus de journalistes que la Chine ou l’Iran. Cela en dit long sur l‘état de la liberté d’expression dans ce pays ». Il estime « que la Turquie a déjà abandonné tout rapprochement avec l’Europe, ses standards, ses valeurs et sa politique »

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

Le référendum turc divise la diaspora de Belgique