DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colombie : soutien à l'agriculture dans les zones isolées par la guerre

En Colombie, des programmes d’aide à l’agriculture tentent de réduire les déplacements de personnes dans les zones rurales. C’est le cas dans la réserve indigène de Cofán, dans le département de Putumayo, dans le sud du pays.

Cette communauté a vécu de nombreuses années au milieu des combats qui ont opposé les groupes armés tels que les Farc et le gouvernement colombien.

Des habitants ont été tués, beaucoup ont fui. Le conflit a durement isolé les Cofán du reste du monde.

De plus, la région a été victime de la politique de fumigation mise en œuvre par Bogotá pour éradiquer la production de coca. Ici, les fumigations aériennes qui ont eu lieu pendant huit ans, entre 2005 et 2013, ont gravement endommagé les cultures vivrières et la qualité de l’eau.

C’est pourquoi les Cofán ont été visés par un programme de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (ONUAA, ou FAO). Les habitants ont reçu des semences et ont été formés à certaines techniques agricoles.

Les résultats sont encourageants : un an après les formations, les habitants appliquent les techniques et choisissent ce qu’ils veulent planter.

Le conflit colombien continue d’affecter les zones rurales. Les principales conséquences sont : le confinement, l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

En 2009, une trentaine de communautés indigènes étaient considérées en danger d’extinction.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Aid Zone

Colombie : la vie après l'accord de paix