DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela : Maduro accuse Washington de déstabiliser le pays


Venezuela

Venezuela : Maduro accuse Washington de déstabiliser le pays

Escalade des tensions au Venezuela entre la police et l’opposition au président Maduro.

Lundi, pour la cinquième fois consécutive depuis le début du mois, de violents affrontements ont lieu à Caracas, la capitale.
Des milliers d’opposants ont assailli les forces de l’ordre qui ont répliqué à coup de gaz lacrimogène.

On dénombre quelques blessés et de nombreuses arrestations.

La colère des manifestants a redoublé d’intensité depuis que Henrique Capriles, l’ancien candidat à l‘élection présidentielle a été déclaré inéligible pour 15 ans.

De son côté, Nicolas Maduro, le président vénézuélien, en déplacement à Cuba, a reçu lundi le soutien de plusieurs pays amis. Il a surtout accusé les Etats-Unis d‘être responsables du blocage politique dans le pays.

La grave crise économique qui ébranle le pays depuis des mois explique aussi le mécontentement de la population.

Les manifestants, qui réclament de nouvelles élections, ont déjà pris date pour une nouvelle démonstration de force : ce sera le 19 avril, jour de la fête nationale vénézuélienne. Une contre-manifestation des partisans de Nocilas Maduro est également programmée.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Le débarquement musclé d'un passager embarrasse United Airlines