DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : explosions à Dortmund, la piste islamiste n'est plus écartée


Allemagne

Allemagne : explosions à Dortmund, la piste islamiste n'est plus écartée

A Dortmund, la police examine la piste islamiste après l’attaque à l’explosif contre le club de football de la ville.

Plusieurs médias allemands, citent une lettre de revendication retrouvée sur les lieux est écrite “au nom d’Allah, le clément le miséricordieux”. Elle évoque la participation de l’Allemagne à la coalition contre l’EI ainsi que l’attentat sur un marché de Noël de Berlin en décembre.

Le défenseur international espagnol du club jaune et noir, l’Espagnol Marc Bartra, 26 ans, a été blessé au poignet droit et a du être opéré dans la soirée. Il a aussi été soigné pour des coupures dues à des éclats de verre.
Un policier, qui escortait le bus en moto, a également été blessé, souffrant d’un traumatisme sonore.

Le club s’apprêtait à affronter l’AS Monaco, leader du championnat français, en quart de finale aller de la Ligue des champions.

Le match, a été reporté d’une journée sur décision du club et de l’UEFA.

La police par le biais de sa porte-parole se veut rassurante : “Nous sommes en contact étroit avec les deux clubs et toutes les autorités. Bien sûr nous ne pouvons pas garantir une totale sécurité. Nous essayons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour créer une belle soirée du football ici.”

Trois explosions ont soufflé mardi soir une partie des vitres du bus amenant les joueurs du Borussia Dortmund

Le parquet fédéral, qui est compétent en matière de terrorisme, a lui annoncé ce mercredi matin avoir pris en main l’enquête sans pour autant indiquer quelle piste il privilégiait.

Les enquêteurs restent très prudents quant à cette piste islamiste comme on a pu le lire dans le journal Süddeutsche Zeitung “Il est possible que ceux qui ont commis l’acte ont voulu créer une fausse piste”.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Tchad

Nigeria : le drame des enfants-kamikazes dénoncé par l'Unicef