Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Syrie: à l'ONU, la Russie oppose son veto à une résolution sur l'attaque chimique

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Syrie: à l'ONU, la Russie oppose son veto à une résolution sur l'attaque chimique

<p>La Russie a une nouvelle fois utilisé son droit de veto à l’<span class="caps">ONU</span> pour bloquer une résolution du Conseil de sécurité visant à condamner l’attaque chimique de la semaine passée à Khan Cheikhoun ainsi qu‘à enjoindre le régime de Damas à collaborer à une enquête.</p> <p>Cette résolution, qui était proposée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni a reçu dix votes en faveur, trois abstentions, dont la Chine et deux pays s’y sont opposés, la Russie et la Bolivie.</p> <p>Il s’agit du huitième veto de la Russie visant à protéger son allié syrien.</p> <p>Le texte exigeait que les autorités syriennes fournissent les détails des activités militaires de l’armée le jour de l’attaque et donnent aux enquêteurs un accès aux bases aériennes. </p> <p>“Le projet de résolution de la `troïka´ nomme un coupable avant qu’il y ait eu une enquête, indépendante et objective. Cela est contraire à toute norme de justice”, a déclaré Vladimir Safronkov, l’adjoint du représentant permanent de la Russie à l’<span class="caps">ONU</span>.</p> <p>L’ambassadrice américaine a enjoint le régime syrien à prendre ce vote comme un avertissement.</p> <p>“La France est atterrée par le résultat de ce vote. Nous avions pourtant pris soin d’engager de bonne foi des discussions sur ce projet. Nous échouons une fois de plus à être à la hauteur des responsabilités que nous avons nous-mêmes édictées”, a quant à lui déclaré François Delattre, l’ambassadeur français à l’<span class="caps">ONU</span>. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">La Russie utilise son veto pour la 8ème fois pour bloquer une résolution sur la Syrie: un résultat très décevant après attaque chimique. <a href="https://t.co/Y0aoCURCq8">pic.twitter.com/Y0aoCURCq8</a></p>— La France à l'<span class="caps">ONU</span> (@franceonu) <a href="https://twitter.com/franceonu/status/852240996226281472">12 avril 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Des avions ont largué des agents toxiques dans la localité syrienne de Khan Cheikhoun le 4 avril, faisant 87 morts dont 31 enfants.</p> <p>L’ambassadeur britannique à l’<span class="caps">ONU</span> a déclaré mercredi que les tests effectués par des scientifiques britanniques sur des échantillons provenant du site de Khan Cheikhoun ont montré que le sarin ou un puissant neurotoxique a été utilisé.</p>