DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jeudi Saint : l'étonnant voyage d'un agnostique sur la page web du Vatican

Mais qu’est-ce donc que le Jeudi saint ?

Vous lisez:

Jeudi Saint : l'étonnant voyage d'un agnostique sur la page web du Vatican

Taille du texte Aa Aa

Mais qu’est-ce donc que le Jeudi saint ? Et bien il s’agit du jeudi qui précède Pâques. Jusque là tout va bien… Un regard rapide sur la page wikipédia m’apprend ainsi qu’il “commémore pour les chrétiens l’institution par le Christ de la Cène, ou Eucharistie, lors du dernier repas pris avec ses disciples avant son arrestation. Dans les représentations artistiques de cette scène, saint Jean s’appuie sur la poitrine du Christ, comme le décrit le récit évangélique.”

Nous voilà un peu fixés. Mais il m’en faut plus. Direction la page du Vatican. Quand on a la faiblesse de penser que Dieu est une hypothèse autant dire qu’il s’agit d’un voyage ! Non je ne perdrais pas du temps dans la galerie des portraits des souverains pontifes pourtant très attirante en bas de page avec sa présentation très “icônes religieuses”… Et voilà j’ai craqué, bon on peut faire un tri par nom ou par siècle. Mais je préfère faire défiler le curseur jusque vers un certain Anaclet ou Clet. Il s’agit du troisième pape de l‘église catholique. Début du pontificat : 80 ; fin : 92 ; naissance : Rome. C’est dommage j’aurais aimé en savoir un peu plus. Un simple fiche signalétique que je peux néanmoins tweeter ou partager sur facebook comme m’y invite les pictogrammes en haut à droite de l‘écran. Cela m’apprendra à ne pas chercher ce que je dois chercher… Ciao ciao Anaclet.

Retour à la page d’accueil de ce que l’on présente comme le plus petit état du monde… c’est bon, j’ai trouvé la fenêtre de recherche je tape “Jeudi saint” et voila le résultat de la recherche. La première occurrence me déconcerte : Discours du pape jean XXIII au corps diplomatique accrédité près le saint-siège. Jean XXIII ? La date est du jeudi 29 décembre 1960… Désolé.
Nouvelle recherche avec les guillemets cette fois…. Et voilà donc l’homélie du Pape François mais celle de… 2014.

Retour page d’accueil, service de presse… tout est en italien, ce qui n’est pas non plus complètement anormal. J’apprends toutefois que le Pape François donnera sa deuxième messe de la Cène du Seigneur (en ce jeudi saint donc) dans la prison de Paliano à Frosinone à 70 kilomètres de là.

La Cène mais oui bien sûr ! L’autre tableau emblématique de Léonard De Vinci (avec la Joconde). Je cite encore : “C’est un exemple parfait de l’art chrétien de la Renaissance, qui illustre le verset 13 :21 de l’Evangile selon Saint Jean où Jésus, entouré de ses disciples, révèle que l’un d’entre eux va bientôt le trahir.”

Autant dire qu’autour de la table recouverte de petits pains chacun clame son innocence ! Philippe, Mathieu… tous quoi ! Il y en a un pourtant (le quatrième en partant de la droite) qui est facile à reconnaître (il a une bourse dans la main, le fruit de sa trahison)… Judas quoi. De plus il a le teint un peu plus mat que les autres…

Et comment de pas penser aux multiples détournements et parodies de la Cène ? D’Andy Warhol aux Simpsons en passant par Annie Leibowitz en voici de savoureux exemples. A vous d’en trouver d’autres. Joyeuses fêtes de Pâques à tous !