DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réactions en Turquie après le "oui" au référendum


Turquie

Réactions en Turquie après le "oui" au référendum

La Turquie s’est réveillée ce lundi matin avec un président au pouvoir considérablement renforcé malgré une victoire a minima au référendum. Pourtant, dans les rues d’Istanbul notamment, pour de nombreux turcs, la pilule a du mal à passer.

“Je ne pense pas que ces résultats suffisent à donner plus de pouvoirs au président. Il ne s’agit que de résultats provisoires et il est évident qu’une très grande frange de la société turque n’accepte pas ce référendum”, dit un homme.

Les réactions sont quasiment identiques à Ankara. Comme l’opposition, la population crie déjà à la fraude et dénonce la victoire du “oui” confirmée par le Haut-Conseil électoral.

“Je crois que nos voix nous ont été volées. La décision de la Commission électorale d’autoriser, à la demande du Parti de la justice et du développement (AKP), la comptabilisation de bulletins qui n’avaient pas été tamponnés par des scrutateurs est un grand scandale. Nous sommes restés silencieux face à cela. Je demande, en particulier au chef du Parti républicain du peuple (CHP), le principal parti d’opposition, de démissionner”, ajoute une femme.

Il y a aussi les satisfaits, ceux qui soutiennent Recep Tayyip Erdogan.

“Je ne sais pas ce que le nouveau système donnera, mais je suis heureuse parce que la personne que je soutiens est devenue le chef de l’exécutif. J’espère que ce nouveau système sera bon”, dit une jeune femme.

Le résultat définitif de ce référendum doit être annoncé dans 12 jours.

Méditerranée : plus de 6000 migrants secourus en un week-end

monde

Méditerranée : plus de 6000 migrants secourus en un week-end