DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des prescriptions de dérivés d'opium retrouvées chez Prince


Etats-Unis

Des prescriptions de dérivés d'opium retrouvées chez Prince

Six mois après le décès de Prince, les enquêteurs ont découvert plusieurs prescriptions d’opiacés au nom de proches du chanteur. Des antidouleurs qui étaient en réalité destinés au chanteur. Plusieurs de ces pilules étaient dissimulées dans des boites, dans la chambre de l’artiste, à Paisley Park, sa résidence de Minneapolis. Le médecin qui a traité Prince avant sa mort a reconnu avoir fait une ordonnance d’antidouleurs au nom d’un tiers, officiellement pour protéger la vie privée de la star.

Prince est mort il y a six mois d’une overdose de Fentanyl, mais la police ne sait toujours pas comment il s’est procuré ce puissant analgésique. Il avait plusieurs fois tenté de soigner son addiction aux médicaments, apparemment sans succès.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Deux des huit condamnés à mort de l'Arkansas échappent de justesse à l'exécution