DERNIERE MINUTE

Deux des huit condamnés à mort de l'Arkansas échappent de justesse à l'exécution

Deux meurtriers ont échappé hier à la peine de mort quelques heures avant leur exécution en Arkansas en raison de doutes sur leur santé mentale.

Vous lisez:

Deux des huit condamnés à mort de l'Arkansas échappent de justesse à l'exécution

Taille du texte Aa Aa

Deux meurtriers ont échappé hier à la peine de mort quelques heures avant leur exécution en Arkansas en raison de doutes sur leur santé mentale. Leurs dossiers doivent être réexaminés par la Cour suprême de l’Arkansas.

Don Davis et Bruce Ward, qui ont passé chacun plus de 20 ans dans les couloirs de la mort. Huit condamnés à morts sensés être exécutés en 11 jours. Des exécutions marathon décidées par le gouverneur parce que l’un des composants de l’injection létale dont disposent les prisons est sur le point de périmer. Un sédatif que les Etats-Unis ont de plus en plus de mal à se procurer. L’industrie pharmaceutique européenne qui le fabrique rechigne à en faire le commerce pour un tel usage.

Le motif même de ce marathon morbide a suscité l’indignation des associations de lutte contre la peine de mort. L’Union européenne avait exhorté la semaine dernière le gouverneur à “commuer” les sentences.