DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le président bolivien veut briguer un quatrième mandat malgré le refus populaire


Bolivie

Le président bolivien veut briguer un quatrième mandat malgré le refus populaire

L’année dernière Evo Morales avait proposé, par référendum, de modifier la constitution pour pouvoir se représenter en 2019. Les électeurs ont voté majoritairement pour le “non”. Mais aujourd’hui le chef de l‘État accuse l’opposition conservatrice d’avoir biaisé le scrutin par ses mensonges présumés.

“Je débats avec le peuple, dit-il, je n’ai aucune intention de débattre avec l’opposition de droite. De quoi vont-ils débattre s’‘il n’ont pas de programme ? De quoi peut-on débattre ? De leurs mensonges ? “, a déclaré hier Evo Morales.

La Bolivie limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Evo Morales en effectue déjà un troisième après avoir obtenu une dérogation auprès du tribunal constitutionnel, et il ne compte pas s’arrêter là

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Les enfants ont-ils été délibérément pris pour cible samedi dernier près d'Alep ?