DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis: La Silicon Valley se mobilise à nouveau contre les restrictions migratoires


monde

Etats-Unis: La Silicon Valley se mobilise à nouveau contre les restrictions migratoires

Les acteurs de la Silicon Valley ont décidé de se positionner une nouvelle fois contre la politique anti-immigration de Donald Trump. Le Président américain a signé ce mardi un décret qui vient limiter les visas H-1B, à durée limitée, le type de visa la plus prisé des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies, et ce afin de lutter “contre les abus”. Une décision qui suscite l’inquiétude, alors que le secteur fait massivement appel aux talents étrangers. “Je suis très inquiet par rapport à ce qu’il se passe et quant à l’avenir”, explique Mayank Kasturia, étudiant en master des sciences de l’ingénieur en Californie. “Quand vous quittez votre pays et votre travail, vous venez avec un projet, et je n’aurais jamais pensé qu’une telle chose se produise”.

De Facebook à Google, en passant par les start up, 162 entreprises ont signé un document qui alerte sur les dommages que pourrait subir le secteur.

“Depuis de nombreuses années, nous avons compté sur ce vivier de personnes très qualifiées venues d’autres pays pour occuper les postes vacants dans l’ingénierie et les sciences”, Forouzan Golshani, responsable du département des sciences de l’ingénieur à l’université de Californie. “Si on ne peut plus le faire, nous devrons prendre des mesure drastiques”.

Les géants du web ont rappelé que les Etats-Unis étaient une “nation d’immigrants”, qui contribuent à l’essor de la vie politique, culturelle, sportive et économique du pays.