DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Agence spatiale européenne met en garde contre les déchets dans l'espace


monde

L'Agence spatiale européenne met en garde contre les déchets dans l'espace

Les débris de l’espace, ici nettement grossis sur cette vue d’artiste, n’en sont pas moins préoccupants… Et ce à tel point que des scientifiques ont alerté sur le danger croissant qu’ils représentent pour les satellites et les missions habitées.

En moins d’un quart de siècle, le nombre de débris suffisamment gros pour détruire un vaisseau spatial a plus que doublé, selon les participants d’une conférence de l’Agence spatiale européenne (ESA) à Darmstadt, en Allemagne.

Holger Krag dirige le département de l’ESA qui répertorie les débris dans l’espace : “La vitesse moyenne d’impact sur un satellite est de 40 000 kilomètres heure. A cette vitesse même les plus petits objets de quelques millimètres peuvent provoquer d‘énormes dégâts. Donc on s’occupe ici d’un réel danger causé par ces débris de l’espace sur nos infrastructures.”

Le risque de collision avec des débris est statistiquement faible mais il a augmenté, au fil des missions qui ont eu lieu depuis que l’Union soviétique a lancé en 1957 Spoutnik 1, le premier satellite artificiel.

Les morceaux de fusées, les satellites en fin de vie, les outils perdus par des astronautes… Tous ces objets, sous l’effet de dislocations et collisions en chaîne, ne cesseront de se multiplier.

(avec agences)

Tunisie

En Libye, les enfants des combattants de Daesh sont mis en prison