DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre israélien a annulé ce mardi un tête-à-tête prévu avec le chef de la diplomatie allemande.
Benjamin Netanyahu n’accepte pas que Sigmar Gabriel ait programmé des rencontres avec deux ONGs israéliennes très critiques vis-à-vis du gouvernement.
Le ministre allemand des Affaires étrangères est arrivé lundi en Israël.
Pour lui, “il est tout à fait normal que, lors d’une visite à l‘étranger, on parle à des représentants de la société civile”. Il l’a dit lors d’une interview télévisée.

0.27 SOT SIGMAR GABRIEL, GERMAN FOREIGN MINISTER

Imaginez que le Premier ministre israélien, qui est également ministre des affaires étrangères, vienne en Allemagne, et qu’il souhaite rencontrer des personnes qui critiquent le gouvernement, et que nous disions : ‘Ah non, ce n’est pas possible’. Cela serait inimaginable. Impensable aussi qu’on ait annulé nos rencontres à cause de cela.
Sigmar Gabriel, ministre allemand des Affaires étrangères

Le ministre allemand devait rencontrer des représentants de B’Tselem et de Breaking the Silence, deux organisations engagées dans la défense des Droits de l’homme.

Cette controverse diplomatique survient dans un contexte de rafraîchissement des relations entre Israël et l’Allemagne, notamment au sujet de la colonisation.

avec agences