DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La seule culturiste libyenne va défendre ses couleurs

Fathia Al-Amamy va représenter son pays cet été, lors d'un tournoi international de bodybuilding.

Vous lisez:

La seule culturiste libyenne va défendre ses couleurs

Taille du texte Aa Aa

Dans un pays ravagé par la guerre, Fathia Al-Amamy passe la plupart de ses journées “à la salle”, à soulever les altères et s’entraîner. Cette athlète de 48 ans est la seule femme à pratiquer le culturisme (ou bodybuilding) à haut-niveau en Libye.

Elle défendra les couleurs de son drapeau au Bélarus cet été, où va se tenir une compétition internationale.

LIBYA-WOMEN/SPORTS-BODYBUILDING

Dans la Libye conservatrice, il n’y a aucune salle de sport dédiée aux femmes. Al-Amamy a tout de même commencé à s’entraîner en 2012 pendant que son pays s’enfonçait dans la guerre civile. Elle est aujourd’hui entraîneuse.

Je suis la première championne de Libye“, assure l’athlète. “Mon premier titre remonte à 2012, mon second à mars 2017. C‘était un tournoi qui se déroulait en Libye et je suis arrivé en finale. Je vais représenter mon pays au Bélarus pendant le ramadan“, dit-elle fièrement.

La famille et les amis d’Al-Amamy l’ont convaincue de faire le voyage en Europe de l’Est.

LIBYA-WOMEN/SPORTS-BODYBUILDING

Musulmane pratiquante, elle porte le voile lors des compétitions. Son entraîneur, Mohamed al-Waseea espère que l’Union libyenne des Sports la soutiendra, “même si ce n‘était qu’en apportant des habits de compétition, de la nourriture et des mots d’encouragements“.

Vous savez comment cela se passe ici. J’espère qu’elle sera encouragée, car cela va la pousser à se dépasser“, dit son entraîneur.