Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Présidentielle : le 'front républicain' ne fait pas l'unanimité

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Présidentielle : le 'front républicain' ne fait pas l'unanimité

<p>À Hénin-Beaumont, Marine Le Pen a obtenu plus de 46,5 % des suffrages au premier tour. Elle espère obtenir encore plus au second, mais au niveau national, de nombreuses personnalités appellent à lui faire barrage. <br /> Cet appel à un “front républicain” est plutôt mal perçu dans cette ville du Pas-de-Calais.</p> <p>“<em>La première fois qu’il y a eu un vrai ‘front républicain’, c‘était environ il y a quinze ans</em> (pour le second tour de l‘élection présidentielle de 2002, entre Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen, <span class="caps">NDLR</span>). <em>Et finalement, quinze ans plus tard, le Front national a des millions de supporters en plus. Donc, cela prouve que ça n’a pas marché</em>“, rappelle un habitant.</p> <p>“<em>Il faut faire confiance à l‘électeur. L‘électeur choisit en son âme et conscience. Moi ça me hérisse le poil</em>“, ajoute une retraitée.</p> <p>“<em>Je suis issu de l’immigration, je suis un exemple de l’intégration</em>, raconte un chauffeur de taxi. <em>Je suis artisan, je suis patron de ma boîte, je paie mes cotisations. Je suis quelqu’un qui est intégré a cent pour-cent. Je pense qu’il y a d’autres personnes dans cette situation-là . Donc je me vois parmi ces personnes qui demandent à faire barrage au Front national.</em>“ </p> <p>“<em>Hénin-Beaumont a longtemps été un fief de la gauche. La ville est devenue un bastion du Front national. Marine Le Pen en a fait le point de départ de sa conquête nationale. Une conquête qui risque encore une fois de se heurter au barrage dressé par les autres candidats qui ont appelé à voter pour Emmanuel Macron</em>“, conclut l’envoyé spécial d’euronews à Hénin-Beaumont, Olivier Péguy.</p> <h3>Pour aller plus loin</h3> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Marine Le Pen attaque « le vieux front républicain tout pourri » autour d’Emmanuel Macron <a href="https://t.co/syhgMJe16x">https://t.co/syhgMJe16x</a></p>— Le Monde (@lemondefr) <a href="https://twitter.com/lemondefr/status/856496897900589057">24 avril 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>