DERNIERE MINUTE

Les Travaillistes britanniques proposent un Brexit plus souple

Le Labour tente d'exister face à la ligne dure défendue par la Première ministre Theresa May.

Vous lisez:

Les Travaillistes britanniques proposent un Brexit plus souple

Taille du texte Aa Aa

A six semaines des élections législatives anticipées en Grande-Bretagne, le parti travailliste tente d’affirmer sa position sur le Brexit, afin de se démarquer du parti conservateur.
Les Travaillistes sont souvent apparus divisés sur la question de la sortie de l’Union européenne.
Ce mardi, les dirigeants du parti se sont accordés sur plusieurs points à mettre en œuvre en cas de victoire aux élections.
Il y a notamment l’accent mis sur l‘économie, considérée comme plus importante que la question migratoire.

Nous reconnaissons que les règles d’immigration devront changer lorsque nous quitterons l’Union européenne. Mais nous ne voulons pas que la question de l’immigration soit la priorité N°1. Nous ne croyons pas non plus qu’une sortie de l’UE signifie une rupture de tous nos liens avec l’Europe. Nous avons une vision très différente.
Keir Starmer, en charge du Brexit au Labour

La vision travailliste du Brexit est qualifiée de “plus douce”, plus soft, par Simon Hix, politologue, cité dans Les Échos (voir ici).

“_Le Labour cherche à regagner du terrain en proposant une version plus douce du Brexit face à la position dure défendue par Theresa May. Cela peut séduire une partie des électeurs mais mettre l‘économie devant l’immigration est un pari risqué.”
Simon Hix, politologue à la London School of Economics

La Première ministre était ce mardi en campagne dans le Pays de Galles.

Chaque vote est important“, a-t-elle indiqué, soulignant que l’enjeu, c‘était d’obtenir dans les urnes une majorité solide afin d’avoir les coudes franches pour négocier. Et de mettre en garde contre une dispersion des voix qui, selon elle, “(mettrait) en péril l’avenir du pays“.

Les élections auront lieu le 8 juin.
Les sondages donnent le parti conservateur très largement en tête, avec plus de 20 points d’avance sur le parti travailliste.