DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Il y a 80 ans, Guernica martyre sous les bombes nazies


Espagne

Il y a 80 ans, Guernica martyre sous les bombes nazies

Il y a 80 ans, le 26 avril 1937, c‘était jour de marché dans la petite ville espagnole de Guernica. Un jour ensoleillé, jusqu‘à ce que les bombes incendiaires des nazis n’anéantissent la cité basque.

“courir, le plus vite possible, la peur au ventre” : il y a 80 ans, Pakosurvivait à Guernica [Abonnés] https://t.co/uBQpVIKuKI pic.twitter.com/701ITiRBmL

— Sud Ouest (@sudouest) 26 avril 2017 A Guernica, les descendants des soldats allemands de la sinistre “Legion Condor” ont déposé une gerbe sur la statue de George Steer, le journaliste britannique qui a révélé le massacre au monde entier.

26 avril 1937 : le bombardement de Guernica https://t.co/gE2Vny7mw1 #Culture pic.twitter.com/bl36o0KPQW

— L'important (@Limportant_fr) 26 avril 2017

Le musée Reine Sophie à Madrid consacre une exposition à ce triste anniversaire, et à l’oeuvre de Picasso, jusqu’au 4 septembre 2017.

Car c’est le peintre espagnol qui a rendu cette tragédie éternelle et inoubliable, avec son oeuvre Guernica, peinte les semaines qui ont suivi.

“Guernica est devenu et est encore le symbole de la mort sous les bombardements”, explique Timothy James Clark, commissaire de l’exposition.

Le massacre perpétré en soutien au général Franco pendant la guerre civile espagnole a fait plus d’un millier de morts, il n’a jamais été possible de définir un bilan exact.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Macédoine : "l'influence russe se fait déjà sentir ici", s'inquiète le chef de la nouvelle majorité parlementaire