DERNIERE MINUTE

Protection et reconnaissance pour les policiers français

Les policiers étaient dans les rues de Paris, pour interpeller les deux finalistes entre les deux tours de la présidentielle.

Vous lisez:

Protection et reconnaissance pour les policiers français

Taille du texte Aa Aa

Les policiers étaient dans les rues de Paris, pour interpeller les deux finalistes entre les deux tours de la présidentielle. Leurs revendications ? Davantage “de protection” et de “reconnaissance”, une augmentation nette de 150 euros par mois du salaire des gardiens de la paix, et moins de week-end travaillés.

“On a pas de reconnaissance par rapport au travail effectué, explique Bruno Perochon, policier dans la Marne, par rapport aux risques encourus, les risques sont multipliés, entre l’affaire Kouachi, le Bataclan, maintenant le collègue la semaine dernière…”

A l’appel d’un syndicat de police, les maifestants voulaient aussi rendre hommage à Xavier Jugelé assassiné il y a une semaine sur les Champs-Elysées, et à tous leurs “collègues qui sont tombés dans la guerre contre Daech”.