DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cisjordanie : un autre "Jour de colère" qui dégénère


Israël

Cisjordanie : un autre "Jour de colère" qui dégénère

C‘était ce vendredi un nouveau “Jour de colère” pour les Palestiniens de Cisjordanie occupée. Des heurts ont éclaté avec les forces de sécurité israéliennes lors de cette journée hebdomadaire de mobilisation, dédiée aux grévistes de la faim dans les prisons israéliennes.

1.500 détenus palestiniens ne s’alimentent plus que d’eau et de sel et certains d’entre eux sont “en danger” selon le CICR. L’ampleur de ce mouvement, lancé par Marwan Barghouti, est inédite.

Des accrochages ont eu lieu aux abords des colonies ou des check-points israéliens dans plusieurs villages aux abords de Ramallah, mais aussi à Hébron et dans le nord de la Cisjordanie.

Une manifestation de femmes palestiniennes a aussi eu lieu à Jérusalem près du Mont du Temple.

Etats-Unis

Les 100 premiers jours de Trump vus depuis Washington