DERNIERE MINUTE

Louis Caprioli : "Il faudra vivre avec la menace terroriste"

Entretien avec Louis Caprioli ancien sous-directeur du terrorisme à la DST

Vous lisez:

Louis Caprioli : "Il faudra vivre avec la menace terroriste"

Taille du texte Aa Aa

Euronews : “Monsieur Caprioli. On a vu que d’autres moyens de prévenir le terrorisme en amont, se faisaient par exemple par l‘éducation :

Louis Caprioli : “Oui il y a un travail au niveau de tout le système éducatif, encore faut-il que les enseignants soient formés, or on demande actuellement aux enseignants d‘être des capteurs pour attirer l’attention, d‘être des lanceurs d’alerte, encore faudrait-il les former. Et il est évident que dès l’adolescence il faudrait s’intéresser à toutes les dérives de certains garçons. C’est vrai que j’estime que les interventions par exemple de la mère d’un parachutiste qui a été assassiné en 2012 sont un modèle à développer parce que on rentre dans le cœur du problème. Ce ne sont pas des vidéos qui apparaissent, c’est une femme qui a perdu son fils et qui explique le drame qu’elle a vécu et le drame que provoque cette radicalisation.”

Une menace endogène et exogène

Euronews : “Est-ce que vous pensez que c’est raisonnable de dire qu’il va quand même falloir en Europe, bon an mal an, arriver à vivre avec cette menace terroriste ?”

Louis Caprioli : “Je crois qu’en Europe on va vivre avec cette menace terroriste d’autant que cette menace terroriste n’est pas simplement endogène, elle est exogène. On sait bien que c’est la situation en Irak, c’est la situation en Syrie, c’est la situation au Sahel qui ont des répercussions sur notre territoire et donc tant que ces problèmes ne seront pas réglés, tant que des questions qui sont énormes comme la relation entre le Nord et le Sud, le problème de la Palestine et d’Israël ne seront pas réglés et bien il faudra vivre avec cette menace, malheureusement.”