DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Saint-Pétersbourg : marche pour les droits des homosexuels tchétchènes


Russie

Saint-Pétersbourg : marche pour les droits des homosexuels tchétchènes

Une manifestation en solidarité avec les homosexuels persécutés en Tchétchénie a été organisée à Saint-Pétersbourg en ce 1er mai, un mois après les révélations glaçantes de Novaïa Gazeta.

Dans son enquête le journal russe assurait que les autorités tchétchènes arrêtaient les homosexuels et incitaient leurs familles à les assassiner. L’article évoque une centaine d’arrestations et au moins trois assassinats.

Les autorités tchétchènes refusent d’aider ces personnes, elles nient même leur existence et nient le fait qu’il y a un problème. Ce n’est pas notre avis“ explique un manifestant dans le cortège.

A bas le fascisme, l’homophobie et le sexisme“, ont scandé les manifestants dans les artères de la deuxième ville la plus peuplée de Russie. Dix-sept participants ont été arrêtés pour “trouble à l’ordre public”, selon l’organisation OVD-Info.

L’antenne moscovite de l’ONG Ligue LGBT assure recevoir trois à quatre demandes d’aide par jour de la part de Tchétchènes.

Elena Milachina, la journaliste de Novaïa Gazeta à l’origine de l’enquête a quitté la Russie. Elle est menacée de mort par le Grand Mufti de Tchétchénie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

France

Macron contre l'extrémisme, Le Pen contre la finance